L'humidité du sol en bref

Capacité de rétention d'eau du sol.

Il s'agit de la quantité maximale d'eau que le sol peut stocker pour être extraite par les plantes. C'est l'eau retenue entre la capacité du champ et le point de flétrissement permanent.

Trois principaux seuils d'humidité du sol.


1- SATURATION (trop humide)
Il s'agit de la teneur en eau du sol lorsque tous les pores du sol sont remplis d'eau et que l'eau percole ou s'écoule facilement de la zone des racines sous l'effet de la force gravitationnelle. Dans les sols à particules fines et à faible capacité d'écoulement de l'eau, l'état de saturation peut être maintenu pendant plusieurs jours. Cela entraînera un flétrissement permanent de la plante en raison du manque d'aération dans la zone des racines.

2- CAPACITÉ DU CHAMP (Humidité idéal)
Il s'agit de la quantité d'eau qui reste dans le sol après que l'excès d'eau à saturation ait été évacué.
Habituellement, la capacité du champ est atteinte lorsqu'on laisse les sols sablonneux se drainer pendant environ 24 heures après leur saturation.
Dans les sols à texture plus lourde qui contiennent plus de limon et d'argile, il faut jusqu'à 2 ou 3 jours après la saturation pour atteindre la capacité du champ.

3- POINT DE FLÉTRISSEMENT PERMANENT (Le sol est trop sec).
Lorsque les plantes absorbent toute l'eau disponible pour un sol donné, le sol s'assèche à un point tel qu'il ne peut plus fournir d'eau pour empêcher les plantes de mourir.
Selon le type de plantes, certaines résisteront plus longtemps que d'autres (comme les succulentes), le sol devra être arrosé jusqu'à ce qu'il atteigne sa capacité du champ afin d'assurer un développement correct et d'éviter des dommages permanents aux plantes et au biote du sol.

Expliqué de manière graphique.

Barre Bleu : Saturation
Barre Bleu Clair : Capacité du champ
Barre Orange : Point de flétrissement permanent
(Anglais)



Gavardo Rettaroli

Founder | ​Nature Service Design & Operations